vendredi 4 mai 2012

Elisabeth Domitien : Une femme de pouvoir

Ce nom ne vous dit sûrement rien, mais à de quoi à être connu.

On parle couramment de femmes fortes et influentes de ce monde comme Angela Merkel, Michelle Obama, Condolezza Rice, Christine Lagarde pour les plus connues.

Je suis admiratrice de ces femmes là, ce sont des femmes instruites, fortes, intelligentes et qui ont su s'imposer dans la société tout en étant respectées. Elles sont des femmes de notre époque mais bien avant elles certaines ont su s'imposer tout comme elles et on surement plus de mérite.
Laissez-moi vous parler d'une dame ...


,


Cette dame est Elisabeth Domitien, il s'agit d'une femme politique centrafricaine, le pays dont je suis originaire. Elle est née en 1925 et et décédée en 2005 à Bangui. Elle a été nommée Premier Ministre de la RCA (Rép. Centrafricaine) sous le présidence de Jean-Bedel Bokassa en juin 1974. Ce n'est pas une mince affaire à cette époque là car elle fût la première femme à occuper ce poste en Afrique et la quatrième au monde.
Elle occupa cette fonction durant 2 ans, certains ne la considérait pas comme une vrai premier ministre mais elle assuma son rôle pleinement et jusqu'au bout. Elle se mit en faveur de l'agriculture, du commerce notamment de la promotion des femmes car elle souhaitait que les femmes centrafricaines puissent occuper des postes d'enseignants, de cadres ou même de journalistes. Elle fît de nombreux voyages à l'international comme le Mexique, Etats-Unis, Egypte, ...
Elle n'alla pas loin à l'école, certaines disent qu'elle était illéttrée, mais ce fût une femme entreprenante, ambitieuse et engagée et avec toute sa détermination, elle rentra au parti politique le MESAN (Mouvement de l'Evolution Sociale de l'Afrique Noire), avant d'occuper sa fonction, elle collabora avec les anciens présidents et occupa même la fonction de Vice-Présidente du parti. Je peux la considérer comme la Lula Centrafricaine.

Sauf que sa fin ne fût pas heureuse, en désaccord avec le couronnement de Bokassa, ce dernier la destitua en 1976 et après la chute de Bokassa,elle fût jetée en prison. Après sa libération, elle ne fît plus partie d'aucun gouvernement centrafricain même si on lui a proposé. Elle ne disposa d'aucune retraite de ministre et s'éteigna dans le plus grand silence à l'âge de 80 ans.

Un hôpital récemment construit près de Bangui, à Bimbo précisément porte son nom.

Mais qu'en est-il de l'héritage d'Elisabeth Domitien ? Est-ce que la femme centrafricaine continua dans ces pas en occupa des postes à responsabilité dans différents secteurs ou même sont-elles aujourd'hui des personnalités politiques à part entière? Difficiles à dire, les autres gouvernements n'ont pas continué sur cet axe, Bokassa a été le seul à faire le pari. Mais néanmoins des femmes s'engagèrent et devinrent ministre après Elisabeth Domitien. Lors de la précédente élection présidentielle centrafricaine en 2011, il y a même une ancienne ministre Marie-Reine Hassen qui se présenta (ci-dessous).


La femme en Afrique reste un pilier, on le reconnaît pour les affaires familiales, elle est le premier agent économique et social. Pour le prouver, les femmes de chef d'état africain sont très impliquées dans la vie du pays en participant des oeuvres caritatives, en étant impliquées dans le milieu associatif. Partant de là, elle occupe déjà un rôle central dans la société, et cela pourrait davantage s'agrandir en leur offrant l'opportunité de plus s'exprimer dans la vie politique et en accédant des postes à responsabilité comme les hommes. En Afrique, ça bouge, de nombreuses femmes ont été nommés ministres, députées, sénatrices et même chef d'état comme au Liberia avec Ellen Johnson et au Gabon temporairement avec Rose Rogombé. Et il faut savoir qu'il y a plus de femmes ministre dans certains pays africains en moyenne qu'en France.

Pourrait-on terminer sur La Femme, l'Espoir de l'Afrique. Affaire à suivre ...




Source : 
centrafrique-presse.over-blog.com
sango.free.fr
journaldebangui.com
camer.be
wikipédia

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire